Réserve

Date:
Nuits:
Chambres:
Personnes:
Code Promo:

Où nous sommes

Hôtel Villa Morgagni

L'hôtel Villa Morgagni Rome est situé dans le quartier universitaire, à proximité de sites d'intérêt tels que l'Université de Rome "La Sapienza", le CNR, l'Institut supérieur de la santé, la policlinique Umberto I, le parc de la Villa Torlonia et la gare principale de Rome "Termini".
L'hôtel est également situé à quelques minutes à pied de l'arrêt du Policlinico (métro), ce qui le rend très pratique pour se déplacer dans Rome, ainsi que pour l'aéroport Leonardo Da Vinci (Fiumicino) et les gares.

EN VOITURE
En arrivant au Grande Raccordo Anulare di Roma ou à la "boucle" indiquée G.R.A., suivre les indications pour la sortie "Tiburtina". Après la sortie, suivre Viale Regina Margherita jusqu'au croisement avec la Via G. B. Morgagni, indiquée par une sortie de métro et une bonne aide visuelle.

DEPUIS L'AÉROPORT
De l'aéroport Fiumicino, prenez le train pour la gare de Termini à Rome. Une fois arrivé à Termini, prenez le métro, ligne B, et après seulement 2 arrêts, descendez à Policlinico. Vous serez à quelques minutes à pied de la Villa Morgagni!

DE LA GARE
Prenez la ligne de métro B de la gare et, après seulement 2 arrêts, descendez à l'arrêt Policlinico. Vous serez à quelques minutes à pied de la Villa Morgagni!

hotel-villa-morgagni-880

AUTOUR DE NOUS

Villa-torlonia

VILLA TORLONIA

Un embryon de la Villa est déjà attesté au XVIIIème comme propriété des Pamphilj; elle passa ensuite aux Colonna qui la vendirent en 1797 à Giovanni Torlonia – d'origine française, mais à Rome déjà depuis la moitié du siècle – protagoniste d'une éclatante ascension économique et sociale. Giovanni Torlonia dota sa famille de résidences-symboles de sa nouvelle position sociale: le Palais de Piazza Venezia et la Villa de Via Nomentana.

RomaVillaTorloniaCasinaCivette

CASINA DELLE CIVETTE

Le Musée de la Casina delle Civette (=Petite Maison des Chouettes) a été ouvert au public en 1997. L'édifice remonte à 1840 quand Giuseppe Jappelli, fameux architecte paysagiste Vénète, projeta une "Capanna Svizzera", à l'aspect rustique, construite avec des blocs de pierre brute à la vue et poutres en bois, qui rappellent un abri de montagne ou un "ermitage".

colosseo

COLISÉE

Le Colisée, commencé par Vespasien en 72 apr. JC, fut complété par Titus huit ans après. En 70 apr. JC Titus conquit Jérusalem et ramena à Rome 100.000 prisonniers: selon la tradition 40.000 d'entre eux construisirent le Colisée. L'énorme amphithéâtre, destiné principalement aux combats des gladiateurs et à la chasse aux animaux féroces, pouvait contenir environ 60.000 spectateurs. Les prisonniers de guerre, quand ils n'étaient pas vendus comme esclaves ou employés dans les travaux publics (routes, édifices, etc.) avaient l'alternative de combattre comme gladiateurs dans les arènes et après un certain nombre de victoires, ils pouvaient recouvrer la liberté.

Sapienza-entrance

UNIVERSITÉ "LA SAPIENZA"

La Sapienza compte environ 139.000 inscrits (pour l'an académique 2001/2002), 4.900 enseignants dans les trois branches (les ordinaires et les associés sont 2.700, les chercheurs 2.200), 6.000 unités de personnel technique et administratif. Les immeubles propres ou accordés à usage perpétuel par l'Etat, sont plus de 90, dont 38 à l'intérieur de la cité universitaire et le reste distribués dans la ville de Rome. A ceux-ci s'ajoutent les immeubles en location. Dans les nouveaux sièges métropolitains (Latina, Rieti et Civitavecchia), de nouveaux espaces sont rapidement acquis. La Cité Universitaire occupe aujourd'hui une surface d'environ 439.000 m2.

piazza-di-spagna

PLACE D'ESPAGNE

De la Piazza Barberini, d'abord le long de la via del Tritone, prenant ensuite via Due Macelli, on arrive à la Place d'Espagne, le centre touristique de Rome depuis au moins deux siècles. Byron, Liszt, Goethe, Angelika Kauffman, Stendhal, Balzac, Hans Andersen et beaucoup d'autres ont séjourné dans des maisons donnant sur la place ou situées à proximité; le poète anglais Keats mourut dans la maison qui se trouve au pied du grand escalier sur le côté droit. Le bel escalier, construit en 1723, fut donné par le diplomate français Etienne Gueffier et fut projetée par les architectes De Sanctis et Specchi.

Ce site utilise les cookies nécessaires à l'opération et utiles aux fins décrites dans la politique des cookies. Si vous souhaitez en savoir plus ou désactiver certains ou tous les cookies consultez la politique relative aux cookies. En cliquant sur le bouton Accepter vous autorisez l'utilisation de cookies.

ACCEPTER