Hôtel Villa Morgagni Roma · Villa Torlonia

Un embryon de la Villa est déjà attesté au XVIIIème comme propriété des Pamphilj; elle passa ensuite aux Colonna qui la vendirent en 1797 à Giovanni Torlonia – d'origine française, mais à Rome déjà depuis la moitié du siècle – protagoniste d'une éclatante ascension économique et sociale. Giovanni Torlonia dota sa famille de résidences-symboles de sa nouvelle position sociale: le Palais de Piazza Venezia et la Villa de Via Nomentana.

Une première intervention de restauration de la Villa fut confiée à Giuseppe Valaclier, mais l'agrandissement et la transformation dans son ensemble sont dus au fils de Giovanni Torlonia, Alessandro. Le noyau originaire fut agrandi entre 1835 et 1840 de nouveaux édifices et un ameublement pompeux furent ajoutés. Le Palais s'enrichit d'un majestueux pronaos palladien et d'un fastueux déploiement décoratif sous la direction de Giovan Battista Caretti, auteur également de la nouvelle entrée avec de fausses ruines, de la restauration du Casino dei Principi (= Casino des Princes) et de la construction d'écuries néogothiques. En même temps que Caretti, mais dans l'aile méridionale du parc, Giuseppe Jappelli créa un jardin à l'anglaise avec des constructions originales telles que la Capanna Svizzera (= Cabane Suisse), la Serra et la Torre Moresca (= Serre et Tour Mauresque), le Campo da Tornei (= Terrain de Tournois). La Villa, avec Alessandro, atteignit un niveau de faste tel qu'elle pouvait rivaliser avec les Villas nobiliaires romaines les plus anciennes. Au début du XXème siècle, la Capanna Svizzera devint Casina delle Civette (=Petite maison des Chouettes) et on construisit le Villino Medioevale et le Villino Rosso (= La Petite Villa Médiévale et la Petite Villa Rouge). De 1925 à 1943, la Villa fut accordée en location à Benito Mussolini pour une somme symbolique d'une lire par an, tandis que le prince Giovanni Torlonia Jr. se retira dans la Casina delle Civette.

En 1939, à la mort du dernier héritier direct, commença la décadence de la Villa, d'abord à cause de complexes vicissitudes d'héritage, ensuite à cause de la désastreuse occupation de l'armée anglo-américaine de 1944 à 1947, suivie de dizaines d'années d'abandon et de dégradation. Ce n'est qu'en 1978, quand la Ville de Rome l'acheta, que commença la récupération des édifices et du parc.

» La Promenade «

Promotion

3% de réduction - 2 Nuits Offre!
3% de réduction - 2 Nuits Offre!
Reserva
5% de réduction - 3 Nuits Offre!
5% de réduction - 3 Nuits Offre!
Reserva
8% de réduction - 4 Nuits Offre!
8% de réduction - 4 Nuits Offre!
Reserva
membre de